ROLAND HAYRABEDIAN - CHEF D'ORCHESTRE

Roland Hayrabedian semble mu par un élan intérieur... Son histoire se forge à travers la passion de la découverte, le goût des paradoxes et du secret. Adolescent, il délaisse vite le piano pour la direction d’orchestre. Quelques noms forts jalonnent ensuite son itinéraire : Betsy Jolas, Iannis Xenakis, Guy Reibel, André Boucourechliev, Seiji Osawa...Quelques rencontres marquantes : Félix Ibarrondo, dans les années 80 et Maurice Ohana, sous le signe de l’intuition, la spiritualité, le chant intérieur et l’empreinte du rituel. Il en sera en outre l’un des principaux interprètes.

Le jeune chef crée en 1978 le Chœur Contemporain puis Musicatreize en 1987. La voix, son grain, sa souplesse, tout ce qui sous-tend l’œuvre, le fascinent peut-être à cause de l’héritage longtemps inconscient de son orientalité et de son imaginaire méditerranéens.

Mais l'axe central reste le travail avec des compositeurs vivants. Citons parmi d’autres Oscar Strasnoy, Philippe Gouttenoire, Edith Canat de Chizy, Zad Moultaka, Bruno Mantovani, Jesper Nordin, Tapio Tuomela...

Roland Hayrabedian a dirigé le long de sa carrière de nombreuses formations orchestrales et vocales (Orchestre du festival de Spoleto, la Capella de Leningrad, les chœurs de Radio-France, l'Orchestre philharmonique de Radio France, des Pays-de-Loire, l'Orchestre philharmonique de Lorraine, l'Orchestre d'Avignon, le National Choir of Ireland, le Nederlands Kamerkoor) et collaboré avec des ensembles spécialisés comme les Percussions de Strasbourg, Musique Vivante, Musique Oblique,2e2m, TM+, l’ensemble Itinéraire, et plusieurs ensembles étrangers.

Attiré par la musique de scène, le théâtre musical et le ballet, il collabore volontiers avec des metteurs en scène ou chorégraphes (Ariel Garcia Valdès, Pierre Barrat, Eric Ruf ou Angelin Preljocaj, ou plus récemment Jeanne Roth, Thierry Thieu Nyang, Philippe Carbonneaux...). De 2002 à 2005, il occupe le poste de chef de l'Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, orchestre avec lequel il collabore encore. Depuis deux saisons, il prend part à l’Académie vocale contemporaine du Festival d’Aix-en-Provence, festival qui lui a permis de créer en 2010 l« Un Retour » d’Oscar Strasnoy sur un livret d’Alberto Manguel, qui est très remarqué.