PIERRE-ALAIN BRANDT - CREATEUR IMAGES VIDEO

Suisse d’origine italienne, Pierre-Alain Brandt est passionné par son époque et les outils qu’elle offre pour lui permettre de s’exprimer dans divers domaines. Il vit actuellement à Vevey. Très jeune il se consacre au théâtre et à la communication. A l’âge de dix-huit ans, il maîtrise cinq langues et décide d’étudier à l’étranger. Il vit d’abord à Londres où il se passionne pour la comédie musicale, puis il entame ses études à la Nouvelle Académie des Beaux Arts de Milan et après l’obtention d’une bourse, il étudie à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Il se consacre alors à l’illustration pour enfants et parfait ses connaissances en art vidéo en suivant les cours de Yann N’Guyen et M. Foresta. Il obtient un Master en communication avec mention.

De 1994 à 1996 son expression visuelle se traduit dans un premier temps par l’illustration. Il expose ses oeuvres à Milan, Bruxelles, ou encore à Nagoya – Japon. La photographie et l’expression scénique vont se rencontrer lorsqu’il expose en 1998 à Paris ses photos de l’opéra « Didon et Enée ».

En 1996, Pierre-Alain Brandt choisit de parfaire ses études à la Sorbonne.

En 1998, il obtient une licence d’italien et la même année, une maîtrise en Histoire de l’Art et Archéologie à Paris IV sous la direction de Philippe Bruneau et Pierre-Yves Ballut. C’est alors qu’il découvre la Théorie de la Médiation dont il explore encore aujourd’hui la richesse.

En 1999, il s’établit en Suisse et occupe le poste de directeur artistique, puis directeur de création dans les plus grandes agences de communication. Il signe notamment la campagne RSR Espace2 qui lui fait remporter la même année le Grand Prix du meilleur film et le Grand Prix du public.      

Depuis 2003, il collabore régulièrement avec l’Association AlterEgo et conçoit en 2004 une première version d’images vidéo pour « De page en page » présenté à Evian. En 2006, il participe au projet « E-motions ». Il concrétise un travail entre réalité et virtuel en captant le geste musical afin de créer des passerelles entre procédés scientifiques, technique musicale contemporaine et visualisations poétiques. En 2008 il propose une nouvelle version vidéo pour « De page en page » et participe avec Victoria Harmandjieva à sa production artistique.

Toujours attentif à des communications qui ont du sens et plus particulièrement lorsqu’elles touchent à l’enfance, il signe en 2008 en tant que directeur de création une campagne pour Action Innocence et reçoit le Grand prix de la meilleure affiche. Depuis 2008, Pierre-Alain Brandt est chargé de cours en Culture Artistique et Publicitaire dans le cadre de l’Ecole Supérieure CREA à Genève.